Rechercher
  • Benoit Viot Delforge

Respirer, simplement respirer



"Pour pratiquer, c'est une marche à la fois, une respiration à la fois" Shunryu Suzuki


Plus jeune, il m'arrivait d'avoir des crises de paniques et je me sentais suffoquer. J'avais beaucoup de mal à reprendre ma respiration, avec la désagréable sensation de m'étouffer. Lorsque ces évènements m'arrivaient, les gens autour de moi me disaient simplement "respire", et c'était justement là le problème : je m'en sentais incapable, car il ne me disait pas comment faire.


Lorsque la frustration, la panique, le stress ou l'effroi nous assaillent, nous avons - naturellement - tendance à respirer plus rapidement qu'à la normale, en surface, sans amener suffisamment d'air vers nos poumons. Ceci peut amener à l'apparition de troubles physiques, tels que les maux de tête, une fatigue chronique, des palpitations cardiaques, une hypertension artérielle ou encore un certain engourdissement.


La solution : prendre de profondes, lentes et conscientes inspirations par le nez. Puis, maintenir une courte pause avant d'expirer pour un temps deux fois plus long que l'inspiration. Simple, non ? Non seulement cela nous aidera à relâcher la tension et réduire notre anxiété, mais surtout cela nous procurera un point intense de fixation, nous permettant de revenir et nous concentrer sur nous même alors que l'on est déstabilisé par des évènements extérieurs.

Voila pourquoi l'on parle de Respirer, simplement respirer. En se concentrant sur le fait de nourrir notre corps de ce dont il a le plus besoin (de l'oxygène), et ainsi faisant, nous enregistrons une profonde satisfaction et un grand moment de sécurité. Cela nous réconforte de nous savoir en pleine santé, quelque soit le niveau de catastrophe auquel nous devons faire face : nous sommes toujours là, vivant, respirant.

Si vous vous sentez dépassé, respirez.

Prenez une minute pour oublier ce qui ne va pas et créer ce qui peut mieux aller, une marche et une respiration à la fois.

Si vous avez peur, respirez.

Oubliez tout ce qui peut vous blesser et prenez soin de vous, une marche et une respiration à la fois.

Et bien souvent, c'est le monde à l'intérieur de notre tête qui est bien plus chaotique que celui qui nous entoure. Et nous disposons d'un immense pouvoir de pacification, en se souvenant qu'il nous suffit de respirer, simplement respirer.

10 vues

©2019 AyurOm